Code, stratégie et ressources web & seo

Se classer premier dans Google (pour de faux)

Premier dans Google
Bon… la question à 100000$ (minimum) :
comment on se classer premier dans Google à tous les coups ?

Premier dans GoogleC’est très facile (pour de faux), il suffit généralement que le mot clé ou l’expression soit au moins présent une fois dans la page du site. Ca fait rêver, non ?
Regardez le résultat, premier dans Google, ce n’est pas compliqué avec une petite formule magique…
 
Abracadabra !

Moi aussi je veux être premier dans Google !

De deux choses l’une : soit vous avez compris le truc et vous pouvez déjà envisager les utilisations possibles de cette petite expérience, soit vous n’avez pas compris le tour de passe-passe et vous voilà accroché pour de bon à cet article.
Bluffant , non ?

Le secret du tour de magie

Bon, se classer premier dans Google sur n’importe quel mot clé, ce n’est possible que pour un prestidigitateur, autrement dit, y’a forcément un truc. Ce tour de magie SEO s’apparente à du cross-site scripting, du XSS, bien qu’il n’en s’agisse pas pas proprement parler, dans la mesure où l’on détourne volontairement l’affichage du site pour masquer une partie des informations de la recherche qui est réellement effectuée.
Le truc consiste à inclure discrètement l’url du site (ici crash-blog.com) dans la recherche, en la reportant plus loin dans la barre de recherche grâce à une longue série d’espaces pour ne pas qu’elle apparaisse clairement dans la barre de recherche ou même dans la barre d’url.

Amélioration de l’illusion

Réduit à son expression la plus simple, l’url se compose en réalité de cette manière :
http://www.google.fr/search?q=seo+crash-blog.com

Mais ceci ne trompera pas grand monde. Le problème étant la trop grande visibilité de l’expression crash-blog.com, il est nécessaire d’ajouter des expaces pour déporter cette expression en dehors de la visibilité dans la barre de recherche. Dans l’url cela se traduit par une succession de de signe « + ». Cela donne donc ceci :
http://www.google.fr/search?q=seo+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ +++++++++++++crash-blog.com

On peut encore raffiner un peu plus le tour de passe passe en obfusquant l’url du site. Cela demande de remplacer le terme « crash-blog.com » par son équivalent « %63%72%61%73%68-%62%6c%6f%67%2e%63%6f%6d ». Cela donne maintenant :
http://www.google.fr/search?q=seo+++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ ++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++ +++++++++++++%63%72%61%73%68-%62%6c%6f%67%2e%63%6f%6d

Dans la barre d’adresse la succession de « + » saute trop aux yeux, alors il faut casser cette série :
http://www.google.fr/search?q=seo+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0++ +%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0++ +%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0++ +%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0++%63%72%61%73%68-%62%6c%6f%67%2e%63%6f%6d

Il est possible de rajouter un degré de sophistication afin de fondre un peu plus les éléments qui dévoile le truc. Cela donne par exemple :
http://www.google.fr/search?tbas=0&source=lnms&sa=X&ei=F1FkUu7cHKa60QXW_YFw&ved=0CAgQ_AUoAA&biw=1240&bih=850&dpr=1&q=seo+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0++ +%a0++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0+%a0+%a0+++%a0+++%a0++ +%a0+%a0+%a0+++%a0+++%a0+++%a0++%a0++%a0+++%a0+%a0+%a0+++%a0++ +%a0+++%a0+++%a0+++%a0+++%a0++%63%72%61%73%68-%62%6c%6f%67%2e%63%6f%6d

L’illusion n’est pas parfaite, mais elle est bien suffisante pour tromper nombre de personnes.

Utilité de cette expérience SEO

Dans la mesure où il ne s’agit que d’une illusion, on peut penser que c’est une expérience SEO sans intérêt. Cela peut évidemment servir à amuser la galerie, voire même à écrire un article de blog pour les plus audacieux, mais on peut aussi toutes sortes d’utilité réelle pour le référencement.
Dans le domaine de l’ingénierie sociale, social engineering, on peut faire usage de cette illusion pour tromper un quidam sur la valeur d’un site web, mais je ne développerai pas plus cet aspect, à chacun de construire ces propres récits, ces propres audaces black hat seo.

Il ne faut pas perdre de vue que le référencement est souvent l’art de l’illusion.

Magie du référencement

A propos du crash testeur rédacteur de cet article : Crash Master

Crash Master webmaster, codeur, webdesigner, référenceur, testeur de crash SEO sur le crash blog ouvert aux expériences de référencement, aux essais non conformes, aux tentatives black hat, à toutes sortes d'expérimentations parfois perdues d'avance contre le mur blindé de Google. Crash Master à votre service...

5 réponses à Se classer premier dans Google (pour de faux)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*